System76 annonce sa propre distribution Linux appelée Pop!-OS.


Par Bruno Séradzski.

Pop!-OS, la nouvelle distribution Linux de System76.

La société de vente d’ordinateurs sous Linux avec Ubuntu préinstallé a développé sa propre distribution basé sur Ubuntu 17.04 et utilisant l’environnement de bureau GNOME.

Pourquoi?

System76 affirme que sa distribution, sera construite et adapté pour répondre aux besoins des professionnels.

Pop!-OS est conçu pour les personnes qui utilisent leur ordinateur pour développer des logiciels, créer des produits de qualité professionnelle, dessiner des modèles 3D sophistiqués, etc.

L’interface utilisateur reste simple tout en offrant une personnalisation étendue pour améliorer votre productivité.

Construit sur Ubuntu 17.04, vous avez accès à un vaste référentiel de logiciels open source et d’outils de développement.

À lire ces quelques lignes, on pourrait penser qu’un ensemble de nouvelles fonctionnalités, applications et outils visant à répondre à cette base d’utilisateurs sont inclus par défaut.

Honnêtement, au premier lancement, Pop !-OS Alpha est essentiellement une installation d’Ubuntu-Gnome classique.

Les seules différences majeures entre Pop !-OS et Ubuntu-Gnome sont dans le domaine de l’esthétique.

La distribution utilise un thème et un ensemble d’icônes personnalisé « Pop GTK », des fonds d’écran personnalisés, des polices, etc.

Ceci dit, la distribution est en phase « Alpha »,il reste à voir si les développeurs de la société ajouteront des fonctionnalités et des outils spécifiques aux attentes de la base d’utilisateurs que Pop !-Os s’est fixée comme cible.

Dans l’avenir.

Source : http://www.omgubuntu.co.uk/2017/06/system76-announce-linux-distribution-called-pop_os

Selon la source ci-dessus, Pop !-OS suivra les versions d’Ubuntu, ce qui signifie que la sortie stable de la distribution aura lieu en octobre, et sera basée sur Ubuntu 17.10.

System76 installera Pop !-OS par défaut à partir du 19 octobre 2017 sur tous ses ordinateurs portables et ordinateurs de bureau. Pour ceux qui le souhaitent, Ubuntu LTS sera toujours disponible.

Question :Est-ce que Linux a vraiment besoin d’une nouvelle dérivée d’Ubuntu?

Vous le savez, je suis plutôt pour un maximum de choix, mais à condition que cela apporte un « plus » à la communauté du « libre », la « Distribution Unique », je n’y crois pas, le logiciel libre c’est la liberté de choix, mais si cela n’apporte rien de nouveau, n’améliore rien et n’est pas novateur, alors abstenez-vous.

Cependant, il est encore très tôt pour porter un jugement. Et c’est une société dotée de certains moyens, System76, qui est derrière Pop !-Os on peut donc s’attendre à ce que cette nouvelle distribution basée sur Ubuntu apporte des choses nouvelles, tout comme ont su le faire LinuxMint, Deepin et quelques autres.

Si vous souhaitez tester Pop !-Os en version alpha, suivez le lien ci-dessous.

Téléchargement : https://system76.com/pop

Pop !-Os en images.

L’installation est des plus classique, seule différences avec Ubuntu, la création de l’utilisateur et du mot de passe ont lieu après l’installation, au premier démarrage.

Une fois le profil configuré, vous devez redémarrer votre machine.

La dotation en application est réduite à l’essentielle. La logithèque vous permettra de la compléter, mais comme vous le voyez pas (ou pas encore?) de logiciels spécifiques aux professionnelles.

Quelques extensions pour le bureau Gnome sont disponibles dans les réglages.

Pour l’instant rien de démarque cette distribution d’Ubuntu ; encore en mode alpha, patientons pour voir comment vont évoluer les choses et comment la communauté des Ubuntéros va accueillir cette énième dérivée.

Publié dans Bureau, Présentation, système d'exploitation, tutoriels, Tutos, Ubuntu | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Rencontres Mondiales du Logiciel Libre.


La dix-septième édition des RMLL aura lieu à Saint-Étienne du premier au sept juillet 2017.

Publié dans Événements, Présentation, vie privée | Tagué , | Laisser un commentaire

Vectr : un nouvel éditeur d’images vectoriels.


D’après un article de David Callé, par Bruno Séradzski.

Article original en Anglais : https://insights.ubuntu.com/2017/06/13/vectr-a-fresh-take-on-vector-graphics-edition-on-linux/

Les captures d’écran sont issue du site.

v1Une nouvelle application est disponible dans le magasin Snap : VECTR.

Vectre est un éditeur graphique vectoriel libre pour le Web et le bureau Linux.

Faisant suite à la disponibilité d’Inkscape sous forme de paquet Snap, Vectr est un nouvel éditeur graphique vectoriel facile à installer.

Ce logiciel permet le partage de projet intégré, et est doté d’une interface utilisateur moderne construite avec Electron.
L’application dispose d’un ensemble croissant d’outils : outils de forme, importations de trames, filtres et tout ce dont vous avez besoin pour créer des graphiques vectoriels avec une interface facile à prendre en main.

Site : https://vectr.com/

Pour installer Vectr, faite une recherche dans la Logithèque Ubuntu, ou dans la console saisissez cette ligne de commande:

Sudo snap install vectr

v2

Vectr est livré avec une visionneuse de tutoriels intégrés.

v3

Ci-dessus en action sous Fédora.

L’énoncé de mission de Vectr est de rendre la conception graphique accessible et simple à n’importe qui, que vous soyez professionnels ou amateurs.

La disponibilité de Vectr sous forme de paquet Snap la rend accessible à la nombreux utilisateur de Linux, citons : Arch Linux, Debian, Fedora, Gentoo, OpenSUSE et Ubuntu.

L’application est également disponible pour MacOS, Windows et ChromeOS.

Publié dans Événements, logiciel, Présentation, Utilitaire | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Découverte des bureaux Linux. _ 6 Lumina.


Par Bruno Séradzski.

Le site du projet : https://lumina-desktop.org/?lang=fr

Lumina Desktop Environment est une interface de bureau légère (basée sur Flubox), conçu pour une utilisation sur tout système d’exploitation « Unix-like » sous licence BSD et conçu à l’origine pour TrueOS (TrueOS est un système d’exploitation de la famille BSD). L’environnement est à présent disponible pour divers distributions Linux sous forme de paquets binaires ou à compiler.

Lumina ne s’installe pas avec son lot d’application, comme Gnome ou KDE, il fournit seulement une interface graphique permettant de lancer des applications, cela se traduit par un ensemble qui demande peu de dépendances et très léger en mémoire.

Le bureau Lumina sur TrueOS, j’ai tenté l’installation sur PCLinuxOS, mais cela n’a pas fonctionné. Cela nous permettra de voir à quoi ressemble un système BSD, l’installation se passe en mode graphique et est très simple.

Le site de TrueOs: https://www.trueos.org/

L’interface est très simple, elle suit « les codes windows », la barre de tache est en bas, elle contient un menu déroulant pour les application à gauche, les applets de notification à droite et affiche les fenêtres lancées sur le bureau.

Le centre de contrôle regroupe les outils nécessaire à la configuration de l’environnement.

Changer le fond d’écran.

Ajouter des éléments à la barre de tâche.

Gérer les bureaux virtuels, les thèmes, etc.

La logithèque de TrueOs.

Bien entendu, si vous installer cet environnement de bureau sur votre distribution Linux, vous disposerez des outils propre à votre système.

Que dire de plus sur cet environnement, c’est un bureau simple, il ne bouscule pas les habitudes, il est léger et rapide ce qui peut-être utile pour des ordinosaures. Au niveau « finitions » et traduction, il y a encore du travail à faire, nul doute que cela sera amélioré au fil du développement.

Publié dans Bureau, Présentation, système, système d'exploitation, tutoriels, Tutos | Tagué , , , | 2 commentaires

Faut-il avoir peur de Linux ?


Laurent Roux vous donne toutes les réponses dans le dernier Planète Linux N°97.

PLhttp://www.dppresse.com/?cat=2

Publié dans Présentation, Revue informatique | Tagué , | 2 commentaires

Soutenir les actions d’Emmabuntüs.


Par Marie Fernandez.

Depuis mars 2017 Emmabuntüs utilise Lilo comme moteur de recherche par défaut.

Lilo est un moteur de recherche qui prend en charge le financement de projets sociaux et environnementaux.

Ce moteur permet de faire participer les utilisateurs, qui gagnent une goutte d’eau à chaque recherche, il choisit ensuite le projet auquel il souhaite contribuer.

Lilo converti ensuite le nombre total de gouttes d’eau en argent qui est ensuite redistribué à divers projets humanitaire.

Les projets proposés aux utilisateurs sont en premier lieu choisis par la communauté Lilo.

Chaque semaine, un nouveau projet est choisi pour être financé.

Télécharger Lilo : https://www.lilo.org/fr/?utm_source=emmabuntus

liloÀ propos du collectif Emmabuntüs.

Source Wikipédia :

« Emmabuntüs est un groupe informel de personnes qui s’est réunis autour d’un projet basé sur l’utilisation d’une distribution GNU/Linux nommée Emmabuntüs, développée pour simplifier la remise en état d’ordinateurs usagés, qui sont ensuite donnés aux associations humanitaires, en particulier aux communautés Emmaüs et favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, mais aussi prolonger la durée de vie du matériel pour limiter le gaspillage entraîné par la surconsommation de matières premières ».

Télécharger Emmabuntüs : http://emmabuntus.sourceforge.net/

Emmabuntus

Le bureau d’Emmabuntüs est XFCE, agrémenté de Docky, un dock extrêmement configurable.

À propos d’Emmaüs.

Source Wikipédia :

« En 1949, L’abbé Pierre, achète une maison à Neuilly-Plaisance, non loin de Paris. Cette maison étant « trop grande » selon lui, il crée dans son habitation une auberge de jeunesse internationale qu’il appelle « Emmaüs », en référence à l’épisode biblique d’Emmaüs. Il est accompagné de sa secrétaire, Lucie Coutaz, qu’il a rencontrée dans la résistance, et qui est considérée comme la cofondatrice du mouvement Emmaüs.

En novembre 1949, l’abbé Pierre rencontre Georges Legay, il était désespéré, voire suicidaire. L’abbé Pierre tente de lui redonner la volonté de vivre :

« Je ne peux pas t’aider, je n’ai rien à te donner. Mais toi, tu peux m’aider à aider les autres. »

Georges accepte alors de suivre l’abbé Pierre et de se consacrer à cette tâche. Il devient ainsi le premier compagnon d‘Emmaüs. Cette rencontre constitue l’acte fondateur du mouvement Emmaüs.

Bien que fondé par un prêtre catholique, député de surcroît, le mouvement Emmaüs s’est voulu totalement neutre sur les plans religieux et politique. Il est ouvert à toutes les nationalités, les origines ethniques, sans juger les convictions de ceux à qui il porte assistance sans distinction ».

Le site Emmaüs : http://emmaus-france.org/

Donc si vous souhaitez soutenir des projets sociaux et environnementaux, vous pouvez utiliser dans votre navigateur Lilo, contrairement à Google, Lilo respecte votre vie privé, il ne collecte pas de données sur vous, ni sur vos recherches.

Les cookies déposés par Lilo sont des cookies strictement nécessaires à son fonctionnement (vos préférences, vos gouttes d’eau, la langue utilisée, etc).

Lilo héberge son propre outil d’analyse statistique nommé Piwik et non l’outil Google Analytics qui est en général utilisé sur les autres sites web.

Pour en savoir plus : https://www.lilo.org/fr/votre-vie-privee-avec-lilo/

Publié dans Anonymat, Extension, Présentation, Recherche, sécurité, Surfer, vie privée | Tagué , , , , | 3 commentaires

Découverte des bureaux Linux. 5_ Budgie.


Par Bruno Séradzski.

Le site de la distribution à l’origine du bureau, Solus : https://solus-project.com/solus/experiences/

Ubuntu Budgie est une devenue une saveur officielle d’Ubuntu à l’occasion de la sortie de la version 17.04.

Auparavant nommée Budgie Remix, cette variante propose comme environnement de bureau Budgie, développé depuis 2013 par les contributeurs de la distribution Solus Project.

C e bureau est basé sur Gnome 3, avec une ergonomie qui rappel fortement celle de l’interface de la distribution Deepin.

bud0

Présentation de l’interface.

bud1

Le menu, Budgie-Menu, se trouve par dans le coin supérieur gauche. On y trouve les applications par catégorie, vous pouvez aussi y effectuer une recherche.

Le dock, Plank se trouve sur le côté gauche de l’écran. Vous pouvez y déposer vos applications favorites.

bud2

Le panneau latéral, nommé ici Raven, est multifonction. Une icône en forme de flèche, en haut à droite du panneau supérieur permet de l’ouvrir.

On y trouve deux onglets, Applets et Notifications. Par défaut, le panneau Raven montre le calendrier et les commandes du lecteur de musique.

Personnalisation.

bud3

La plupart des opérations de personnalisation du bureau se font via le panneau latéral multifonction.

bud4

bud5

Une petite icône représentant un engrenage permet d’accéder aux réglages, répartis dans deux onglets, Général et Panneau.

Notamment, vous pouvez modifier : le thème du bureau, les icônes, le curseur, les polices, etc ; dans l’onglet Général.

bud6

Dans l’onglet Panneau, vous pouvez agir sur la barre de tache, sa position, en haut ou en bas, sa taille et quelques autres options.

Budgie est une interface de bureau facile à prendre en main, elle ressemble beaucoup au bureau de la distribution Deepin, la fluidité d’utilisation en moins (à machine virtuelle égale), je ne saurais dire laquelle s’est inspirée de l’autre. Mon ressenti est que : « ça existe déjà et en mieux ».

C’est mon avis, que cela ne vous empêche pas de faire vos tests, votre avis personnel sera peut-être différent.

Publié dans laurdbayrone, Présentation, système d'exploitation, tutoriels, Tutos, Ubuntu | Tagué , , | Laisser un commentaire