Montage vidéo avec OpenShot Video Editor.


OpenShot est un logiciel de montage vidéo non linéaire, il est basé sur Ffmpeg et supporte de nombreux formats audio et vidéo, ainsi que plusieurs formats d’images.

OpenShot intègre le moteur d’animation Blender pour la création de titres et d’effets spéciaux. À tout moment vous pouvez vous assurer de la qualité de votre travail, en pré-visualisant votre montage afin de contrôler le rendu de chaque effet, transition ou simple modification.

Développeur : Jonathan Thomas

Site du projet : http://www.openshotvideo.com/

Page de téléchargement : http://www.openshot.org/download/ où vous pourrez télécharger un « live DVD ».

Installation : OpenShot est disponible depuis la Logithèque.

Pour une version plus récente, passez par le PPA de l’auteur, pour cela lancez un terminal et saisissez une à une les commandes suivantes :

sudo add-apt-repository ppa:openshot.developers/ppa

sudo apt-get update

sudo apt-get install openshot openshot-doc

Première partie, un montage simple.

cap1

1_ Lancez OpenShot, vous arrivez sur cette fenêtre.

cap0

Avant toutes choses, allez dans le menu « Éditer => Préférences » et dans l’onglet « Sauvegarde automatique » de la fenêtre, cochez la case « Activer la sauvegarde automatique » ; la rubrique « Intervalle de sauvegarde automatique (en minute) » vous autorise à définir le temps écoulé entre deux sauvegardes.

cap2

Allez dans le menu « Fchiers => Nouveau projet ».

cap4

La fenêtre « Créer un projet » apparaît, renseignez les divers champs.

Et cliquez sur le bouton « Enregistrer ».

cap5

2_ Retournez dans le menu « Fichier » et cliquez sur « Importer des fichiers », votre navigateur de fichiers s’ouvre, sélectionnez vos « rushs » dans le dossier adéquat et cliquez sur le bouton « Ouvrir ».

cap6

Vos fichiers sont chargés par OpenShot et apparaissent dans la partie droite de l’interface.

Pour Information, ces fichiers sont stockés dans votre dossier personnel, le fichier « thumbnail », alors ne l’effacez pas.

Générer un titre.

Avant de commencer le montage proprement dit, vous souhaitez certainement qu’un titre apparaisse au commencement de votre film.

Un titre simple.

cap7

Pour cela, deux options s’offrent à vous : soit vous optez pour un titre simple, soit vous créez un titre animé ; ce dernier sera conçu grâce au logiciel Blender, s’il n’est pas installé sur votre système, faite le sans plus attendre.

Vérifiez dans vos logiciels, il se peu que Blender ai été installé comme dépendance d’OpenShot.

cap8

cap9

cap10

L’éditeur de titre simple propose des dizaines de titres. Choisissez le thème qui vous convient et cliquez sur le menu « Titre => Nouveau titre » puis dans la fenêtre de l’éditeur de titre

1_ Commencez par choisir un thème en cliquant sur le premier bouton en haut à droite.

cap12

2_ Cliquez sur bouton « Créer un nouveau titre » pour donner un nom à votre fichier de titre et validez.

cap13

3_ Une nouvelle fenêtre s’ouvre, cette fois c’est à votre film que vous allez donner un titre. Si tout vous convient, cliquez sur le bouton « Appliquer », ce qui vous donne accès à la rubrique « Outils d’édition », vous pourrez ainsi rééditer votre titre pour le modifier ( le bouton Éditer le texte).

cap14

Changer les propriétés de la police (le bouton Propriété de la police).

cap15

Choisir une couleur.

Si vous voulez effectuer des changements plus conséquents, cliquez sur le bouton « Utiliser l’éditeur avancé », ce qui aura pour effet d’ouvrir votre fichier dans le logiciel Inkscape ; bien sûr il faut que ce dernier soit installé sur votre système.

Concevoir un titre animé.

cap16

L’éditeur de titre animé fonctionne de la même façon ; choisissez un modèle parmi ceux proposés, renseignez le nom du fichier, puis le titre à afficher, choisissez une police, etc.

cap17

Le bouton « Remettre à jour » permet de visualiser les modifications effectuées avant de générer le titre.

Vos choix effectués, cliquez sur le bouton « Générer » et patientez.

Que votre titre soit simple ou animé, une fois créé, il apparaît dans la liste des fichiers vidéo.

Le montage.

Nous allons à présent commencer le montage de la vidéo.

cap18

Pour cela il faut glisser/déposer les séquences sur une des pistes, en bas de l’interface.

cap19

1_ Commencez par le titre que vous avez créé auparavant. Servez-vous du curseur ou des signes + (plus) et – (moins) pour « zoomer ou dézoomer » sur les pistes.

cap21bis

cap20

cap21

C’est avec cet outil que vous pouvez définir le réglage en seconde sur la « Time ligne » (la règle noire graduée au-dessus des pistes de montage).

Image 20 : réglage à une seconde ; image 21 : réglage à six secondes.

Comme vous pouvez le voir la longueur du clip titre à réduit, ce qui vous donnera une meilleure vue d’ensemble des vidéos que vous allez déposer sur les pistes.

2_ À présent, déposez un clip à la suite du titre. Pour choisir la vidéo, sélectionnez-la et dans le menu contextuel, cliquez sur « Prévisualiser le fichier ». Celle-ci est jouée dans la fenêtre « Aperçu vidéo ».

cap22bis

Veillez à ce que l’icône « Outil attraction » soit sélectionnée, ainsi les clips que vous déposerez sur la piste se joindront parfaitement.

cap22

Je vous laisse prendre connaissance des autres options avec l’image ci-dessus.

cap23

Vous pouvez laisser la vidéo telle qu’elle est, mais il peu y avoir des passages qui vous ne conviennent pas et que vous voulez éliminer.

Pour cela, vous allez devoir couper un ou des morceaux de votre clip vidéo.

cap24

Sélectionnez la piste où vous avez déposé vos fichiers et lancez la lecture, repérez les passages que vous souhaitez éliminer, visionnez l’intégralité du clip si nécessaire puis revenez au début pour lire à nouveau la vidéo à l’aide du bouton « Reculer » vous avez ainsi la possibilité de « naviguer » d’avant en arrière afin de bien repérer le début et la fin des parties que vous désirez couper.

cap25

Note : sous la fenêtre « Aperçu vidéo » il y a une série de cinq boutons, Aller au début, Reculer, un triangle vert (Lecture/mettre en pause), Avancer et Aller à la fin.

cap26

Lorsque vous arrivez au début de la scène à éliminer, stoppez la lecture en cliquant sur le bouton « Lecture/mettre en pause », vous pouvez affiner la position en déplaçant le curseur rouge grâce à la souris.

cap27

cap27bis

Cliquez sur le bouton « Ajouter un repère » ce qui a pour effet d’ajouter un repère sous la forme d’un triangle vert, dans la « Time line » à l’endroit où vous avez arrêté la lecture. Recommencez l’opération à la fin de la zone que vous voulez éliminer.

cap28

Cliquez sur le bouton « Outil de découpe », positionnez-vous sur le premier repère (un cuter et une ligne pointillée apparaissent) et cliquez ; faite de même sur le second repère.

cap29

Cliquez sur le bouton « Outil de sélection » puis cliquez du bouton droit de la souris sur la partie de la vidéo que vous venez de couper. Dans le menu contextuel, cliquez sur « Supprimer la séquence ».

cap30

Souvenez-vous que vous pouvez revenir en arrière grâce aux boutons « Défaire/Rétablir ».

Cliquez du bouton droit de la souris sur les repères et supprimez-les, enfin, par glisser/déposer joignez vos clips vidéo. Recommencez ces opérations autant de fois que vous le jugez nécessaire.

Sonoriser le clip de titre.

Il n’y a pas de son pour la séquence de titre, OpenShot offre la possibilité d’ajouter une bande-son. Voici comment procéder.

Allez dans le menu « Fichier => Importer des fichiers » et choisissez dans votre explorateur un fichier musical.

cap31Le clip musical apparaît dans la liste, utilisez de préférence de la musique libre de droits, si vous utilisez de la musique commerciale, vous ne pouvez en utiliser que trente secondes, au-delà vous devrez payer des droits d’auteur.

cap31

Glissez/Déposez le fichier musical dans la piste libre, comme probablement celui-ci est bien plus long que votre titre, il va falloir le couper.

Procédez comme pour le clip vidéo, positionnez-vous au début de la partie que vous souhaitez conserver.

cap32

Coupez directement à l’aide du bouton « Outil de découpe », prenez soin de vous positionner dans la piste où se trouve le clip audio sur la barre verticale du curseur, éliminez la partie inutile et faite coïncider par un glisser le clip audio avec le début du clip titre.

Déplacez le curseur rouge à la fin du clip titre et coupez à nouveau, et éliminez la partie superflue.

Améliorer l’enchaînement des séquences audio et vidéo.

Nous allons maintenant ajouter des transitions entre les différentes séquences audio et vidéo afin d’avoir un effet plus agréable lors du visionnage du film.

OpenShot offre nativement de nombreuses transitions, certaines toutes simples et d’autres plus élaborées ; nous allons commencer par les plus simples.

cap33bis

Positionnez votre pointeur sur le clip titre et cliquez du bouton droit de la souris, le menu contextuel apparaît vous offrant divers choix. Pour cet exemple je choisis « Fondu en sortie rapide ».

Faites de même sur le clip vidéo, mais cette fois je choisis « Fondu en entrée rapide ».

Maintenant, lorsque vous visionnez votre vidéo, le clip titre s’assombrit progressivement et le clip vidéo s’éclaircit, c’est une transition.

Pour terminer le montage de votre film, vous pouvez ajouter un clip titre en guise de générique de fin, les transitions qui vont bien et une petite musique d’accompagnement.

Exporter la vidéo.

cap34

Le montage de votre film est maintenant terminé, mais pour qu’il soit lisible sur votre lecteur de salon, ou tout autre appareil, il faut l’exporter dans un format compatible. Cliquez sur le bouton « Exporter la vidéo ».

cap35

La fenêtre du même nom s’ouvre où vous pouvez choisir le dossier de destination à l’aide de la liste déroulante (dossier « Vidéos » par défaut). Le bouton « Exporter vers le dossier », vous donne le choix entre le dossier courant (Vidéos par défaut)…

cap36

Ou « Télécharger sur le Web », dans ce cas c’est vers « YouTube » que sera envoyée votre vidéo (si vous disposez d’un compte).

Cette fenêtre comporte deux onglets, « Simple » et « Avancé », ne vous préoccupez pas de l’onglet « Avancé » (à moins que vous aillez les connaissances nécessaires).

Dans l’onglet « Simple », vous allez choisir, un profil, une destination, un profil vidéo et la qualité de votre film.

Les options ci-dessus conviennent pour la majorité des cas, rien ne vous empêche de tester les autres. Vous pouvez à présent cliquer sur le bouton « Exporter la vidéo » et patientez le temps que votre vidéo soit finalisée.

Deuxième partie, un montage plus élaboré.

Dans cette deuxième partie, nous allons faire un montage en utilisant des options plus avancées.

_ Lancez OpenShot et enregistrez votre projet.

Pour commencer, nous ajoutons une piste en cliquant sur le bouton + (Ajouter une piste).

Pourquoi trois pistes ?

Nous allons réserver une piste pour les titres et le montage des « rushs », la numéro 2 ; une piste pour les bandes-son que nous pourrions ajouter à notre montage, la numéro une et la piste numéro trois, nous la réservons pour les titres incrustés dans la vidéo.

cap38

Souvenez-vous que la piste supérieure (la trois sur la capture) sera toujours lue en priorité.

cap39

Vous avez la possibilité de modifier l’ordre des pistes en cliquant du bouton droit de la souris et en choisissant l’option qui vous convient dans le menu contextuel.

_ Importez vos séquences vidéos dans OpenShot.

_ Créez un titre animé (le générique de début) et un titre simple, nous superposerons le titre simple à la vidéo.

_ Importez une musique pour sonoriser votre titre, et procédez de la manière suivante :

1_ Glissez votre titre animé (le générique de début) dans la piste 2.

2_ Glissez votre musique de générique dans la piste 1 (si elle est trop longue, coupez-la judicieusement afin de la faire correspondre à votre titre).

3_ glissez votre premier clip sur la piste 2 à la suite de votre titre animé de générique.

4_ Enfin, glisser votre titre simple sur la piste 3, en le faisant correspondre au début du clip vidéo de la piste 2.

cap40

Vous devriez obtenir ce résultat.

Pour clôturer cette étape, coupez les parties inutiles de votre clip vidéo.

cap33

Rendez-vous dans l’onglet « Transitions » et choisissez une transition en cliquant sur celle qui vous convient.

cap41

Pour cet exemple, j’ai choisi « Persiennes vers l’extérieur ». Glissez la transition à l’endroit où vous avez coupé un clip. Pour terminer la scène en douceur, je positionne la transition à la fin du clip (cliquez sur l’image ci-dessus).

 Note : Étant donné que j’ai positionné la transition sur la fin du clip, je veux que la transition s’assombrisse progressivement jusqu’au noir total et commencer la lecture du clip suivant avec un titre incrusté dans la vidéo. Cependant la transition que j’ai choisie (Persiennes vers l’extérieur) fait l’inverse.

cap42

Pour inverser le sens de la transition, cliquez du bouton droit de la souris sur la transition et dans le menu contextuel, choisissez « Changer la direction », cela est valable pour toutes les transitions de ce type.

La nouvelle scène débute avec un titre superposé sur la vidéo, pour avoir une vue du résultat vous pouvez déplacer le curseur à l’aide de la souris.

Lorsque le montage de votre vidéo est terminé,vous pouvez créer un titre en guise de générique de fin et le sonoriser ou l’incruster dans votre vidéo.

Quelques effets amusants.

Ralentir ou accélérer une partie de votre vidéo: voici comment procéder.

Choisissez dans votre clip la scène que vous désirez accélérer ou ralentir, et coupez-la, placez votre pointeur sur la partie que vous venez de couper et cliquez du bouton droit de la souris, le menu contextuel apparaît, cliquez sur la rubrique « Propriétés »…

cap44

cap45

Dans cette fenêtre « Propriétés de la séquence » , choisissez l’onglet « Vitesse » et dans la liste déroulante du même nom, sélectionnez l’accélération ou le ralenti que vous souhaitez donner à cette partie de votre vidéo, enfin, cliquez sur le bouton « Appliquer ».

Notez que le son sera coupé sur la partie accélérée ou ralentie de votre vidéo.

Pour un effet comique, vous pouvez sonoriser cette séquence en ajoutant une musique amusante.

cap46

Ci-dessus voici comment faire un ralenti.

cap47

De la façon ci-dessus, vous inverser la vidéo, bien sûr vous pouvez également ralentir ou accélérer.

Notez que la fenêtre « Propriétés de la séquence » vous donne accès à des réglages avancés (sur la séquence sélectionnée), via divers onglets.

Focus sur la fenêtre « Propriétés de la séquence ».

Un clic droit sur une séquence, suivi d’un clic sur l’option « Propriétés » permet de paramétrer plus finement le clip vidéo en question. A chaque modification que vous effectuerez dans cette fenêtre de dialogue, vous pourrez cliquez sur le bouton en forme de triangle vert pour prévisualiser l’action dans la petite fenêtre puis cliquer sur le bouton « Appliquer » si le résultat vous convient.

cap général

Onglet « Général » :

Vous pourrez désactiver le flux audio et/ou vidéo, tel que le permettent les icônes en forme d’œil et de haut-parleur se trouvant sur chacune des pistes ; toutefois, la position pourra être ici réglée très précisément au centième de seconde.

cap durée

Onglet « Durée » :

La plupart du temps vous n’aurez pas à changer cette valeur, à moins de vouloir « rogner » une partie de votre séquence.

cap vitesse

Onglet « Vitesse » :

Comme vous l’avez vu plus haut, c’est ici que vous pouvez ralentir ou accélérer votre séquence, grâce à des facteurs prédéfinis ou plus précisément , en cliquant sur le mode « Avancé ». Attention, impossible de revenir en arrière, il vous faudra utiliser le bouton « Défaire » ou réimporter la séquence d’origine.

cap agencement

Onglet « Agencement » :

Ici on définit en quelque sorte le comportement du déroulement de la séquence. Il faut choisir l’image clé, autrement dit, soit la première image, soit la dernière image du clip, ou les deux. On peut ensuite définir la dimension du clip (hauteur et largeur) tel qu’il apparaîtra à la lecture ; les coordonnées X et Y du centre de la séquence (sa position dans la fenêtre de lecture) et pour finir le niveau du canal alpha qui défini la transparence de l’image, c’est à dire cent pour cent pour l’opacité totale, jusqu’à zéro pour cent pour une transparence totale.

A noter : ces paramètres ne concerneront que l’image clé ; s’il s’agit de la première image, on reviendra petit à petit au format d’origine au fur et à mesure de la lecture du clip, et inversement s’il s’agit de la dernière image.

Vous trouverez des explications supplémentaires plus bas dans le chapitre Onglet « Agencement » en détail.

cap audio

Onglet « Audio » :

C’est dans cet onglet que l’on définit le volume sonore du clip, également,on peut mettre en place un fondu en début et en fin de la séquence en précisant sa durée.

cap video

Onglet « Vidéo » :

Il vous permet d’ajuster la taille, la position et l’alignement du clip, il est également possible d’ajouter un fondu à l’ouverture et à la fermeture de la séquence, là encore on pourra régler plus finement la durée des fondus.

cap effet

Onglet « Effets » :

Permet d’organiser les différents effets appliqués à la séquence, de modifier leurs paramètres, d’ajouter ou de supprimer un effet.

Troisième partie, l’onglet « Agencement » en détail : cet onglet demande des explications supplémentaires, voyons en images ce qu’il permet. Je vais vous décrire comment réduire la vidéo, l’afficher sur un fond coloré et faire apparaître du texte à côté de cette séquence.

J’ai utilisé Gimp pour créer le fond coloré et trois calques pour le texte à afficher. Bien entendu, il faut veiller à ce que les dimensions du fond soient les mêmes que ceux de la vidéo, c’est-à-dire 1280 par 720 en ce qui me concerne.

La procédure est la même, j’ouvre OpenShot, je lance un nouveau projet et j’importe les fichiers que j’ai créés avec Gimp ainsi que la vidéo.

non

Si OpenShot vous demande si vous souhaitez importer votre image « .png » comme séquence d’images, cliquez sur le bouton « Non ».

demarage

Comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessus, mes fichiers sont importés dans OpenShot, il nous faut à présent ajouter des pistes de manière à en avoir autant que de fichier, c’est-à-dire cinq au total dans ce cas précis.

piste 1- 2

Glissez votre clip sur la piste deux et votre fond sur la piste un.

allonge

allonge2

Positionnez-vous sur la piste deux, le fond coloré, et à l’aide de l’outil de redimensionnement, allongez cette séquence à la même longueur que le clip vidéo.

fond

Ainsi, le fond coloré sera affiché aussi longtemps que le clip vidéo.

reduire

Maintenant, nous allons réduire la taille de la séquence vidéo (piste2) afin qu’elle s’affiche en petit et à gauche de la fenêtre de prévisualisation ; pour cela, ouvrez la fenêtre « Propriétés de la séquence » de votre clip et allez dans l’onglet « Agencement », copiez les valeurs visibles dans la capture ci-dessus et validez.

Si nous laissons les réglages tels quels, lors de la lecture, la vidéo va s’agrandir progressivement, jusqu’à reprendre sa taille originelle, ce que nous ne voulons pas, car nous voulons afficher du texte à sa droite.

fin

Ouvrez à nouveau la fenêtre « Propriétés de la séquence » et rendez-vous à nouveau dans l’onglet « Agencement », pensez à noter les valeurs. Cette fois dans la liste déroulante « Image clé » vous allez sélectionner « Fin de la séquence », puis dans les champs texte saisissez exactement les mêmes valeurs que précédemment. À présent, la séquence gardera sa petite taille tout au long de sa lecture.

note

Quelques précisions : vous l’aurez compris, « Hauteur » et «Largeur » définissent les dimensions de la vidéo et « » et « Y » définissent sa position dans la fenêtre de lecture.

Incruster les calques de texte dans la vidéo :

Glissez votre premier calque de texte sur la piste trois et décalez son début de quelques secondes (dans cet exemple huit secondes) et étirez-le à la même longueur que les clips précédents.

autre

Faite de même pour les autres calques de texte, en les décalant à chaque fois de quelques secondes ; vous pouvez également leur ajouter un fondu en entée et en sortie pour un effet plus esthétique.

faute

note: il y a des fautes d’orthographe dans les titres 😦

Correction: voilà (pour voila), créer (pour créé), graduellement (pour graduelement).

Si vous êtes satisfait du résultat, il ne vous reste plus qu’à exporter votre chef-d’œuvre dans le format qui vous convient. Nul doute que vous allez faire un « tabac » sur YouTube.

Ce tutoriel est maintenant terminé, il peut sembler long et pourtant il n’effleure qu’en surface les vastes possibilités qu’offre OpenShot. Vous avez cependant les bases nécessaires pour commencer à utiliser ce très bon logiciel.

Vous trouverez grâce au lien suivant une courte vidéo de démonstration :

https://youtu.be/wM5vu1O3XRs

https://youtu.be/L84A0joIw1c

Par Laurdbayrone.

Publicités

A propos laurdbayrone

Autodidacte touche-à-tout, je tombe dans la marmite de l'informatique en découvrant Linux Ubuntu 7.04, depuis lors, cette passion ne ma quitte plus. Je m'intéresse également à la programmation en langage Java et je développe quelques applications « métier » pour mon usage personnel et professionnel. Comme la notoriété d'Ubuntu grandi, de plus en plus de personnes me demandent d'installer Ubuntu sur leurs machines et à ce jour leur nombre est tel que je ne peux plus les assister individuellement, c'est la raison d'être de ce blogue : centraliser une information accessible aux débutants. J'espère que vous en apprécierez le contenu.
Cet article, publié dans Tutos, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Montage vidéo avec OpenShot Video Editor.

  1. Max dit :

    Merci pour ce tuto très complet !
    Enfin un tuto sur linux ça fait plaisir 😀

    J'aime

  2. Teyssandié dit :

    Merci pour ce tuto, très complet et très bien expliqué.

    J'aime

  3. Pierre de Beauvillé dit :

    bonjour
    je débute sur Openshot… je n’arrive pas à mettre du texte (titre) par dessus une image ou un clip video. Faut-il jouer sur la transparence du svg en le mettant sur une autre piste ?
    Bref je ne trouve pas cette fonctionnalité de base sur OpenShot, qui est pourtant embarquée d’emblée sur Windows Movie Maker, mais justement je veux pas utiliser WMM 🙂

    par avance merci pour votre aide

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s