FreeMedForms, un gestionnaire de dossiers médicaux et plus.


Par Bruno Séradzski.

Présentation.

FreeMedForms est un puissant progiciel de gestion de dossiers médicaux, il est totalement configurable et peut ainsi s’adapter à différentes spécialités médicales, paramédicales et même cabinet vétérinaire, de plus, vous pouvez utiliser FreemedForms dans des environnements aussi variés qu’un cabinet individuel, cabinet de groupe, clinique, hôpital et maison de santé.

Le projet.

FreeMedForms est un projet communautaire international, totalement indépendant et libre, son code est ouvert. Il regroupe des médecins, des pharmaciens, des informaticiens et des contributeurs de toutes spécialités, tous sont des bénévoles et les applications développées sous licences libres sont multiplateformes.

Le progiciel est donc disponible pour les systèmes d’exploitation suivants :

  • GNU/Linux Ubuntu, FreeBSD, Mac OSX et Microsoft Windows.

Site officiel : https://www.freemedforms.com/fr/start

Installation sous Ubuntu.

Ajoutez à vos sources de logiciels le PPA correspondant à votre version, disponible à cette adresse :

https://launchpad.net/~jerome.cc/+archive/ubuntu/ppa

Description.

Le dossier patient. Ce dossier est totalement modifiable, étant bâti sur un fichier XML, vous pouvez éditer ce fichier et le modifier à votre guise pour « coller » au mieux à votre pratique (l’avantage des logiciels à code ouvert).

Vous pouvez personnaliser votre dossier principal grâce à un grand choix de sous-formulaires fournis avec le logiciel.

L’agenda multi-utilisateur partageable.

La création de rendez-vous, pour un ou plusieurs patients, se fait d’un simple clique de souris, de plus, FreeMedForms utilise une base de données MySQL, vous offrant ainsi la possibilité de déléguer la gestion de vos rendez-vous à un secrétariat distant.

Bien sûr, cet agenda est configurable selon vos besoins.

Gestion des antécédents.

Le module « Antécédent » prépare le dossier patient à des vérifications automatiques, par exemple, le repérage de médicaments potentiellement inappropriés en gériatrie, ces antécédents peuvent êtres à la fois des formulaires de facteurs de risque cliquables, ou des listes classiques.

Médicaments et interactions.

FreeMedForms, dispose d’un module de prescription, donnant accès, dans leur intégralité, à des bases de données pour les pays suivant :

  • la France,

  • le Canada,

  • les États-Unis d’Amérique,

  • la Belgique.

Ce module de prescription peut détecter les interactions médicamenteuses ainsi que les interactions patient/médicament. Ses données sont ouvertes et vérifiables car  distribuées sous licence GPLv3.

Multi-utilisateur.
FreeMedForms est multi-utilisateur, vous pouvez configurer plusieurs profils d’utilisateurs comme, des médecins, des infirmières, des soignants, des secrétaires etc. Une interface vous aide à gérer les utilisateurs.

Ergonomique et paramétrable.

FreeMedForms est pensé pour faciliter son utilisation, un mode de sauvegarde automatique est implémenté et évite toute perte de données. Les nombreuses « préférences utilisateurs » vous permettront de régler l’interface et certains de ses aspects selon vos goûts et habitudes.

Respectueux des classifications.
De nombreuses classifications existent en médecine et en pharmacie. FreeMedForms respecte au maximum ces classifications. Les classifications ATC et CIM10 sont disponibles de base.

Haute qualité d’impression et écologie.
Vous pouvez définir vos entêtes personnels, pieds de page ainsi qu’un filigrane. L’impression à deux pages par feuilles permet d’économiser le papier, économie et écologie sont réunies.

Paquets de données téléchargeables.
Chaque praticien a besoin de données spécifiques à sa spécialité, les serveurs du projet FreeMedForms proposent des paquets de données installables au choix. Vous pouvez par exemple sélectionner votre base de données thérapeutique (avec ou sans les interactions), les classifications, de nouveaux jeux de formulaires, des documents prérédigés à utiliser pour vos impressions, etc.

Installation et utilisation en mode monoposte.

Lancez FreeMedForms, L’installation commence, dans cette fenêtre, sélectionnez le mode monoposte.

En mode monoposte, les bases de données sont liées à un ordinateur spécifique. Seule la machine sur laquelle est installé FreeMedForms peut accéder à ces bases.

assistconfTraduction : cet assistant va vous aider à configurer les paramètres de base de l’application.
Sélectionnez votre langue préférée et le type d’installation.

Au démarrage de l’installation, deux dossiers sont créés dans votre répertoire personnel, « .freemedforms », qui est un fichier caché, destiné à recevoir les divers paramètres de l’application et un dossier visible du même nom, pour vos données personnelles.

Choisissez également la langue, vous avez le choix entre l’Anglais ou « Tous les Langages » ainsi que le type d’installation, un seul ordinateur, en réseau en tant que client ou comme serveur.

Sélectionnez « Single computeur » (Un seul ordinateur) et cliquez sur le bouton « Next » (Suivant).

assist

Traduction : Utilisez ce préfixe pour toutes les bases de données.
En option, vous pouvez laisser en toute sécurité ce champ de texte vide.

Dans ce deuxième écran vous pouvez, si vous le souhaitez, définir un préfixe pour les bases de données. Comme indiqué en anglais, ceci est optionnel.

Assistconf2 

Ensuite, toujours dans la même fenêtre, vous devez choisir le dossier où sera installé FreeMedForms. Pour cela, cliquez sur le bouton « Browse » (Parcourir), votre explorateur de fichier apparaît et dans celui-ci sélectionnez le fichier «.freemedforms ».

reperinstall

credataEnfin, cliquez sur le bouton « Create all database » (Créer toutes les bases de données) pour générer les bases de données. Une fois fini, cliquez sur le bouton « Next » (Suivant).

Ecran3Traduction : vous pouvez utiliser la boîte de dialogue complète du gestionnaire d’utilisateur, ou créer des utilisateurs simples en utilisant l’assistant d’utilisateur.

UserManagerPour utiliser la boite de dialogue complète, cliquez sur bouton « User manager » (Gestionnaire de l’utilisateur).

UserCreatorWizard

Pour utiliser l’assistant, cliquez sur le bouton « User creator wizard » (Assistant créateur d’un utilisateur).

User manager : Vous permet de créer plusieurs utilisateurs en une seule fois. Si vous êtes plusieurs personnes à utiliser le logiciel, choisissez cette rubrique.

User creator wizard : pour ne créer qu’un seul utilisateur. À utiliser si vous êtes le seul praticien de votre cabinet ; par la suite, si vous devez ajouter un nouvel utilisateur, vous userez à nouveau de cet assistant.

Cliquez sur le bouton « Users managers » la fenêtre suivante apparaît.

admin

Création de l’administrateur principal.

Pour cela, dans la fenêtre de gauche, sélectionnez « ADMINISTRATOR Admin », la partie gauche de la fenêtre est maintenant déverrouillée, vous pouvez renseigner chaque champ.

Pour fini, changez le mot de passe, cliquez sur le bouton « Change password ».

Note : il semblerait qu’il soit impossible de changer le « Login » (l’identifiant).

changpass

changpass2

Validez avec le bouton « OK », puis dans la barre d’outils supérieurs, cliquez sur le bouton « Save user » (enregistrer l’utilisateur).

Création des utilisateurs.

Dirigez votre pointeur dans la barre d’outil supérieur de la fenêtre et cliquez sur le bouton « Create User » (créer un utilisateur).

Si vous êtes l’administrateur, créez un utilisateur simple pour vous-même.

CreationUtili

Veillez à choisir un identifiant d’au moins six caractères, puis cliquez sur bouton « Set password » (Créer un mot de passe).

setpass

Renseignez un mot de passe fort, et cliquez sur « Next » (Suivant).

coordone

Saisissez vos coordonnées et cliquez sur « Next ».

profilTraduction : FreeMedForms vous permet de créer des utilisateurs à l’aide de profils. Sélectionnez votre profil et les options.

Choisissez un profil puis cliquez sur le bouton « Finish » (Valider).

reussi

Une fenêtre « pop-up » vous informe que l’utilisateur a été créé avec succès dans la base de données.

Validez avec le bouton « OK », puis dans la barre d’outils supérieurs, cliquez sur le bouton « Save user » (enregistrer l’utilisateur).

utili

Le nouvel utilisateur apparaît dans l’interface « User manager », de la même façon, créez autant d’utilisateurs que nécessaire.

listVous noterez, qu’à chaque utilisateur est associée une liste déroulante, donnant accès à diverses rubriques ; agenda, spécialité, etc.

Lorsque tous vos enregistrements sont terminés, fermez la fenêtre « User manager » et cliquez sur « Next » dans la fenêtre de configuration.

suiteTraduction : Vous pouvez définir votre propre formulaire de fichier patient, ou utiliser celui par défaut. Tous les patients auront le même modèle de formulaire.

Dans cette fenêtre, vous définissez le dossier médical central qui correspond à votre pratique. Ce dossier constitue la base pour tous vos patients.

Cette étape est réversible après l’installation.

Vous pourrez au gré des consultations, ajouter des sous-formulaires qui ne seront actifs que pour le patient sélectionné au moment de l’ajout.

vue

Vous pouvez filtrer les formulaires.

vue2

Vous choisissez le modèle de formulaire que vous allez utiliser.

Vous avez les choix suivants :

  • Multi-page generic patient file: (dossier générique multi-page du patient).

  • Generic patient file with drugs page : (dossier générique du patient avec la page des médicaments).

  • Generic patient file in one unique page : (dossier générique du patient en une seule page).

  • Generic ultra-simplified patient file: (dossier générique du patient simplifié).

Quand vos choix sont faits, cliquez sur le bouton « Next ».

test

Traduction : veuillez consulter le mode d’emploi. Si vous avez des questions, vous pouvez les poser sur la liste de diffusion.

Vous pouvez créer des données virtuelles pour tester l’application. Sélectionnez l’option ci-dessus.

Si vous souhaitez tester l’application avant de la déployer, utilisez cette option. Ces données ne perturbent pas l’utilisation normale du logiciel, car il est possible, grâce aux préférences, de les ignorer.

Pour terminer l’installation, cliquez sur le bouton « Finish ».

identifiezvous

Au lancement de l’application, vous devez bien sûr vous identifier.

creationbase

La base de données de l’agenda est créée.

interface

Le dossier patient se présente ainsi.

Description sur ce lien : https://www.freemedforms.com/fr/manuals/freemedforms/forms/selector

et ici : https://www.freemedforms.com/fr/manuals/freemedforms/forms/subforms

agenda

Votre agenda.

rendezvous

L’éditeur de rendez-vous.

nouvpatient

L’éditeur de nouveau patient.

patient2Fiche d’un patient.

Installation en mode client/serveur, multiposte, multi-utilisateur.

Le mode client/serveur nécessite l’installation et la configuration d’un serveur de données. Les serveurs suivants sont supportés par FreeMedForms :

MySQL et PostGreSQL, ce dernier est en phase de développement, à l’heure où j’écris cet article.

Note : le serveur de données devra être installé sur une machine du réseau dont l’adresse IP restera fixe, pour en savoir plus, reportez-vous à la documentation de MySQL, à l’adresse suivante :

http://dev.mysql.com/doc/refman/5.6/en/

Configuration d’une adresse IP fixe, suivre ce lien:

https://guide.ubuntu-fr.org/desktop/net-fixed-ip-address.html

Installation et configuration d’un serveur MySQL pour FreeMedForms.

MySQL est un gestionnaire de base de données client/serveur open source disponible sur l’Internet.

Page de téléchargement de MySQL : http://www.mysql.com/downloads/

Note : Les bases de données des applications FreeMedForms doivent être installées sur la version 5.5 du serveur MySQL Community Edition (GPL).

Installation sur Ubuntu 14.04.

Veillez à installer la version 5.5

Note: Sur les dépôts d’Ubuntu (Precise 12.04 LTS, Trusty 14.04 LTS) c’est bien la version 5.5 qui est disponible.

Sous Ubuntu, l’installation d’un serveur MySQL est vraiment très simple, quelques commandes permettent de rapidement installer et configurer un serveur pour une exploitation par FreeMedForms.

Pour installer le serveur MySQL, saisissez la commande suivante dans un terminal :
sudo apt-get install mysql-server libqt4-sql-mysql

Configuration de base du serveur.

Ces quelques étapes de configuration sont requises avant de démarrer la configuration de FreeMedForms.

Il faut modifier le fichier de configuration de MySQL « /etc/mysql/my.cnf »

Pour cela, éditez le fichier « my.cnf ».

sudo <votre éditeur de texte préféré> /etc/mysql/my.cnf

Et remplacez la ligne :

bind-address = x.x.x.x par l’adresse *IP (fixe) de votre serveur.

*Pour connaître l’adresse IP de votre serveur, utilisez la commande : ifconfig

Enfin, commentez la ligne : skip-networking

Pour terminer la configuration du serveur, vous devez le redémarrer.

sudo/etc/init.d/mysql restart

Interdire l’accès anonyme à la base de données grâce à la commande suivante :

DROP USER  »@’localhost’;

Démarrez le configurateur de FreeMedForms.

Sur la même machine, démarrez FreeMedForms pour la première fois.

Le configurateur vous demandera alors de choisir le mode d’utilisation de FreeMedForms.

Sélectionnez Network (as server) (Réseau (en tant que serveur)).

assistconf2

Cliquez sur « Next ».

connectserveurMettez les paramètres de l’hôte, l’adresse IP du serveur ainsi que le port de connexion.

Testez la connexion à l’hôte (*voir plus haut pour déterminer l’adresse IP de votre serveur).

Renseignez les identifiants du super-utilisateur du serveur :

login: root

password : celui que vous avez saisi lors de l’installation du serveur.

Testez la connexion au serveur de base de données.

Validez la boite de dialogue.

Le paramétrage du serveur est alors terminé.

La suite se passe de la même manière que pour l’installation en mode mono-poste.

Comment supprimer les données de FreeMedForms.

Sur la machine serveur, téléchargez ce script ici :

http://freemedforms.googlecode.com/git/scripts/debug/mysql_clear.sh

Et exécutez-le.

Conclusion.

Cet article est loin d’être exhaustif, FreeMedForms, recels de nombreuses possibilités que je n’ai, pas abordées ici ; pour avoir une idée complète du logiciel, je vous recommande de l’installer, d’aller sur le site officiel, où vous pourrez vous connecter à un forum, vous inscrire à la liste de diffusion.

Développée (entre autres) par des médecins pour des médecins, cette application me semble tout à fait apte à remplacer des solutions propriétaires bien plus coûteuses.

En dehors de l’éthique, liée à une licence libre, utiliser FreeMedForms, qui est une application « open source » sur un système d’exploitation également libre et gratuit comme Ubuntu aura certainement un impact financier positif sur le fonctionnement d’un cabinet médical.

Testez cette application, n’hésitez pas à faire remonter vos observations aux développeurs et pourquoi pas, si vous en avez les compétences, proposez vos contributions au code.

Publicités

A propos laurdbayrone

Autodidacte touche-à-tout, je tombe dans la marmite de l'informatique en découvrant Linux Ubuntu 7.04, depuis lors, cette passion ne ma quitte plus. Je m'intéresse également à la programmation en langage Java et je développe quelques applications « métier » pour mon usage personnel et professionnel. Comme la notoriété d'Ubuntu grandi, de plus en plus de personnes me demandent d'installer Ubuntu sur leurs machines et à ce jour leur nombre est tel que je ne peux plus les assister individuellement, c'est la raison d'être de ce blogue : centraliser une information accessible aux débutants. J'espère que vous en apprécierez le contenu.
Cet article, publié dans freemedforms, gestion dossier médical, tutoriels, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s