Identifier son matériel sous Ubuntu 14.04.


Par Bruno Séradzski.

Vous êtes face à un problème, vous avez besoin d’aide, vous avez dans un premier temps tenté de vous débrouiller seul, rien à faire. Vous décidez donc de vous connecter au site Ubuntu-fr.org pour solliciter l’aide de vos amis Ubuntéros et là, on vous demande des précisions sur le matériel qui équipe votre ordinateur ; comment fournir rapidement ces informations à ceux qui souhaitent vous aider ?

Les outils.

Cartes et périphériques reliés au bus PCI.

Inutile de chercher et d’installer un logiciel, vous avez déjà tout sous la main, en effet, Ubuntu est nativement équipée des programmes nécessaires, nous allons en découvrir quelques-uns dans cet article.

lspci : fournie par le paquet « pciutils », cette commande permet d’obtenir diverses informations sur les périphériques connectés sur le bus PCI, comme la carte son, carte graphique, réseau, etc.

lsusb : fournie par le paquet « usbutils », cette commande donne accès à des informations sur vos périphériques USB.

hdparm : donne des informations liées aux disques durs IDE et SCSI.

lshw : c’est la commande à retenir, car elle regroupe toutes les informations fournies par les commandes précédentes.

Utilisation.

Ces commandes s’utilisent dans un terminal, voyons cela concrètement.

La commande « lspci ».

lspci1

Pour obtenir les identifiants des différents périphériques, utilisez l’option « -n ». Ce qui donne :

lspci -n

Sur la capture ci-dessus, 01:00.0 est l’identifiant de la carte graphique.

L’option -v permet d’obtenir des informations détaillées, zone mémoire occupée, fréquence du bus associé à la carte, etc.

lscpi -v

lspci2

Sur cette capture, on peut voir que les informations concernant la carte graphique sont plus complètes.

Si vous souhaitez extraire des informations sur un périphérique spécifique, la carte graphique par exemple, il suffit d’ajouter l’option -s et son identifiant.

lspci -v -s 01:00.0

lspci3

Lister les périphériques USB.

Pour connaître la liste des périphériques reliés au bus USB, utilisez la commande « lsusb ».

lsusb

lsusb4

Pour obtenir plus d’informations sur un périphérique en particulier, on utilise les mêmes options que pour la commande « lspci », c’est à dire -v et -s et indiquez son identifiant, ce qui donne :

lsusb -v -s 001:002

lsusb5

Le ou les disques durs.

L’outil « hdparm » permet d’obtenir des informations sur les disques durs, lecteurs CD/DVD et graveurs. Il doit-être utilisé en tant qu’administrateur et être suivi d’une ou de plusieurs options puis d’un fichier de périphérique.

Pour récupérer des informations détaillées sur un disque, on utilise l’option « -i ».

sudo hdparm -i /dev/sda

hdparm6

La première ligne nous donne des renseignements sur la marque et le modèle du disque, le paramètre « Bufftype » correspond au type de mémoire cache utilisé et « Buffsize » indique sa taille, plus elle est grande, plus le disque est rapide.

Et si ces informations sont insuffisantes, utilisez l’option « -I » (i majuscule).

sudo hdparm -I /dev/sda

Vous pouvez tester la vitesse de votre disque avec la commande « hdparm -t », les premiers secteurs du disque seront testés pendant trois secondes.

sudo hdparm -t /dev/sda

hdparm8

Ce disque n’est pas très rapide.

La commande « tout en un ».

Nous en sommes maintenant à la dernière commande « lshw » (hardware lister), elle permet de recueillir une foule d’informations sur votre matériel, mémoire, CPU, carte mère, paramètres réseau,etc.

Cette commande est à lancer en tant qu’administrateur. Notez qu’il est possible de spécifie l’option « -html », d’indiquer un fichier de destination et vous pourrez ainsi parcourir la page « .html » générée,confortablement, dans votre navigateur.

sudo lshw -html > /home/vous/votreFichier/materiel-pc.html

fi1

Nous voilà au terme de cet article, bien sûr, il existe des interfaces graphiques qui rendent les mêmes services, mais on ne les a pas forcément sous la main au moment voulu ; et pourquoi encombrer votre disque avec de lourds logiciels qui ne vous serviront peut-être pas, ou rarement, alors que vous disposez déjà de tout le nécessaire ?

Publicités

A propos laurdbayrone

Autodidacte touche-à-tout, je tombe dans la marmite de l'informatique en découvrant Linux Ubuntu 7.04, depuis lors, cette passion ne ma quitte plus. Je m'intéresse également à la programmation en langage Java et je développe quelques applications « métier » pour mon usage personnel et professionnel. Comme la notoriété d'Ubuntu grandi, de plus en plus de personnes me demandent d'installer Ubuntu sur leurs machines et à ce jour leur nombre est tel que je ne peux plus les assister individuellement, c'est la raison d'être de ce blogue : centraliser une information accessible aux débutants. J'espère que vous en apprécierez le contenu.
Cet article, publié dans commandes, Recherche, Surveiller, système, tutoriels, Tutos, Ubuntu, Universal Serial Bus, Utilitaire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Identifier son matériel sous Ubuntu 14.04.

  1. anonyme dit :

    Bon article didactique et accéssible aux débutants.
    Petite suggestion pour les dd, il est bon de connaitre les commandes df (disk free) et du (disk usage) qui permettent de contrôler l’espace disque encore disponible et le nombre de blocs utilisés… je vous laisse lire le man 😉

    J'aime

  2. lecturedesam dit :

    Personnellement j’utilise la commande inxi -F sur mint mais je suppose que ca marche aussi sur ubuntu

    J'aime

  3. cm-t dit :

    Bonjour
    Très bon article, merci, àmha pour aller jusqu’au bout, il manque juste une petite note sur comment utiliser les balsie [code] (pour poster sur le forum ^^) ou bien un "pastebin" (genre paste.ubuntu.com, il y a un outils CLI sur ubuntu), très utile depuis la ligne de commande lorsque son interface graphique est plantée et qu'on ne sait pas comment partagé ces données

    Librement

    J'aime

  4. jibel dit :

    Bonjour,
    J’suis pas certain de moi, c’est la raison qui me pousse a poser la question…. 😎 J’ai un D.D ext de 3To medion adaptable en connectives directes avec la tour du medion Akyra… J’ai essayé de voir en faisant des manips de ce DD ext/int pour pouvoir faire des installes d’OSs… Faire de ce DD un GPT puis créer un partoche de 1Mo en grub -bios ce qui , en principe, devrait faire qu’on peut créer des partitions 1?2?3 et + sans que ce DD de 3To perde de sa quantité, Gros échec de tentative d’installe d’un OS tout est OK sauf qu’au restart…Ben l’installe a été refusée… N’apparaissant pas lors de l’ouverture de la bécane sur le DD branché sur la tour…. Cata… pour moi… gparted m’a confirmé que les « partitions » étaient présentent……Aie! ou se trouve le problème? comment dois-je faire? si c’est possible ? merci pour votre avis et @+

    J'aime

    • laurdbayrone dit :

      Bonjour Jibel,

      Je ne suis pas spécialiste du partitionnement, mais à défaut de solution, je vais t’indiquer quelques pistes.
      Tu as un DD externe de trois To, une table de partition GPT est donc effectivement requise pour que ces trois To soient reconnus.
      Le GPT fait partie du standard UEFI, c’est-à-dire qu’un système d’exploitation UEFI ne peut démarrer QUE sur un disque dur utilisant une table de partitions GPT.
      Ce qui veut dire que de manière globale, un BIOS traditionnel ne peut démarrer sur un disque dur GPT ; Je fais allusion ici à ta partition de « 1Mo en grub/dos ».
      Ton problème pourrait venir du faite que ta machine n’est pas équipée d’un « nouveau Bios UEFI » et que tu es en mode Legacy (mode BIOS).
      si tel est le cas, tu peux tenter l’action suivante :

      grub-install –modules=part_gpt /dev/sda (remplace /sda par le nom de ton périphérique).

      part_gpt est le module qui permet à grub de reconnaître les tables de partition GPT.

      Attention au nombre de partition, tu ne peux créer que quatre partitions primaires sur un lecteur physique.
      Tu peux contourner cela en créant une troisième partition étendue, que tu pourras diviser en plusieurs lecteurs logiques.

      Voilà, j’espère t’avoir aidé un peu.

      J'aime

      • jibelito dit :

        Merci pour ta réponse, je me doutais que ce que tu viens de dire en ce qui concerne UEFI qui n’est pas dans ma bécane , c’est en utilisant gparted que je me suis aperçu de ce que tu a signalé… En général, pour moi, sur tout mes DDs ext j’ai toujours la partition principale étendue
        mais justement sur le DD de TO… Je vais tenter ce que tu as suggéré…. on ne sait jamais, sinon ben je vire ou j’utilise ce DD de 3TO comme « sauvegardeur » encore merci et si c’est OK je laisserais le résultat , au plaisir et @+ 😎

        J'aime

  5. laurdbayrone dit :

    De rien, c’est toujours un plaisir de s’entre-aider 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s